Florence, le berceau de l’art de la Renaissance

La ville de florence, Firenze en italien, est la ville italienne romantique par excellence. La capitale des amoureux de l’art et de l’humanisme à l’italienne. C’est le berceau de la Renaissance, là où est né un mouvement culturel dont l’ampleur a rejailli sur l’Europe du XIVᵉ au XVIᵉ siècle. Partir à Florence, c'est plonger dans une ville d’histoire et de beauté, dont les fleurons sont le leg du  dernier des Médicis. Un séjour à préparer ou à déguster au hasard des découvertes, mais qui ne laissera pas indemne les visiteurs

 

Admirer l’architecture et les monuments

Architecture et monuments de Florence

La cathédrale Santa Maria del Fiore est l’emblème du génie architectural de Brunelleschi. La construction avait débuté en 1295, mais les plans furent modifiés plusieurs fois. C’est le célèbre maître d’œuvre qui eut l’idée du dôme vouté. En rompant avec l’utilisation classique de cintres en bois, celui qui fut nommé le capomaestro, finit la réalisation en 1436 en adoptant une technique de panneaux autoportants. Il signait ainsi la fin de l’architecture gothique. Brunelleschi fut ensuite l’architecte de la sacristie de San Lorenzo, la première chapelle funéraire des Médicis, de l’hôpital des innocents et bien d’autres bâtiments qu’on peut toujours admirer à Florence. Il est considéré comme le père de la perspective.

Par la suite Michelozzo, Donatello, de Gilberthi pour ne citer que les plus grands, réalisèrent aussi de nombreuses petites chapelles parsemées dans la ville qui montrent cette évolution dont le style gothique est à l’origine. Le palais Médicis de la via Larga, construit en 1459, le Palazzo Vecchio et tant d’autres chefs-d'œuvre relèvent plus de la sculpture que de l’architecture.

Florence est certainement une des villes où l’on peut admirer le plus grand nombre de chapelles et de palais en Europe Occidentale.

L’Arno est le fleuve italien qui traverse la belle région de Toscane. Il était à l’origine traversé par de nombreux ponts, malheureusement détruits durant la dernière guerre mondiale. Seul le Ponte Vecchio reste debout. C’est aujourd’hui, un des monuments incontournables de la ville dont la particularité est qu’il est aussi une galerie marchande. Le corridor Vassari la longe par le toit, c’était le trajet qu’empruntaient les Médicis pour aller du Palais Pitti au Palazzo Vecchio pour éviter les rues de la Renaissance.

 

Prendre l’air dans les jardins historiques

Jardins de Florence

Depuis des siècles, les simples sont des plantes utilisées pour leurs vertus médicinales. En 1545 le duc Cosme de Médicis fonda un jardin dans le but de parfaire l’éducation des étudiants de la faculté de médecine. Le jardin des simples est le 3ème plus ancien au Monde après ceux de Pise et Padoue, il est de taille moyenne, un peu plus de 2 hectares. Au XVII siècle, il est devenu un centre d’études et de recherches botaniques dont les travaux connaissent encore un retentissement international. Et comme tout dans la ville il est conçu comme une œuvre d’art. Les serres, le lac, les collections de végétaux sont agrémentées de magnifiques fontaines ou  bustes réalisés par les plus grands sculpteurs.

Pour ceux qui souhaitent prendre un grand bol d’air, le Parc des Cascines est le plus étendu des espaces verts de la ville, 16 hectares de superficie. Il est possible de le parcourir aussi à vélo. On peut y admirer de belles allées ombragées en été, un amphithéâtre, mais aussi des sculptures dont la pyramide glacière et le monument à l’indien, réalisé par l’anglais Fuller.

Le Giardino Bardini est lui remarquable par ses cultures en terrasses et les nombreuses vues panoramiques offertes sur Florence. Typique de la Renaissance, il abrite lui aussi de nombreuses sculptures et d’agréables pergolas végétales apportent fraicheur et calme aux promeneurs.

 

Les chefs-d'œuvre à voir absolument !

Chefs d'oeuvre de Florence

Florence, grâce aux mécénats successifs des Médicis principalement, est une réserve de peintures et de sculptures dont la renommée a largement dépassée les frontières de la Toscane.

Ainsi le célèbre David de Michel-Ange est visible à la galerie de l’Académie du dessin de Florence aux côtés d’autres réalisations de l’artiste, telles les quatre prisonniers ou la fameuse pietà da Palestrina. On peut également découvrir ici, une collection de peintures byzantines et des instruments de musique de la Renaissance.

La galerie des offices recèle les plus beaux trésors picturaux d’Italie. Botticelli, Léonard de Vinci ou Titien sont parmi les plus prestigieux artistes représentés.

Mais Florence n’est pas restée figée dans le passé, la galerie d’art moderne, située dans le palais de Pitti expose une sorte de récapitulatif artistique de l’art depuis le XVIIIᵉ siècle jusqu’à 1920.

 

Les autres activités à Florence

Florence est entourée de vignobles qui depuis les années 1970 ont acquis une sérieuse renommée. Les vins de Toscane sont ainsi devenus les vins les plus réputés d’Italie. D’audacieux vignerons ont tenté des assemblages de cépages pouvant révéler les possibilités du sol argilo-calcaire de la région. Le Brunello di Montacalcino est élevé en fûts de chêne français et n’a rien à envier aux meilleurs Bordeaux. Des excursions chez les vignerons sont possibles depuis Florence pour découvrir ces nouveaux grands crus.

Au niveau gastronomique, la ville propose de nombreuses spécialités culinaires à déguster accompagnées d’un chianti. Le sanglier à la tomate ou le poulet grillé sous brique sont à la carte de nombreux restaurants. Le célèbre cappucino florentin se savoure ici accompagné d’un verre de limoncello, une liqueur au citron à l’italienne. Les glaciers sont ouverts toute l’année dans cette cité. Les fameuses glaces à l’italienne sont un merveilleux réconfort après une journée de visites. En termes de souvenirs à rapporter, les liqueurs, pâtes, fromages et huiles d’olive sont plébiscités par les touristes.

Mais Florence est aussi une ville qui aime la mode. Les grands créateurs ont tous une boutique dans le quartier du Ponte Vecchio sur les via Por Santa Maria et Calimala notamment. Attention ! De nombreux articles vendus à même la rue sont des contrefaçons.

Et pour un vrai bain de foule, le marché central ou de San Lorenzo sont une occasion de rencontrer les florentins, de voir et goûter ce qu’ils mangent, de comprendre comment ils échangent. Bref, c’est un lieu où la vie est bien ancrée au XXIᵉ siècle.

Retour