Myanmar

À la découverte de Myanmar (Ex-Birmanie)

En 2010, la Birmanie devient officiellement la République de l’union de Myanmar. De plus de 600 000 km² et avec une population proche des 51 millions d’habitants, ce pays partage des frontières avec la Chine, le Laos, la Thaïlande, le Bangladesh, et l’Inde. Il fut marqué par l’histoire des différents peuples, la colonisation ou encore les dictatures. Riche d’une histoire ancienne et complexe, Myanmar a longtemps été fermé au reste du monde. Depuis quelques années, le pays s’ouvre aux touristes et leur offre de trésors culturels à découvrir, notamment le site archéologique de Bagan avec ces nombreux temples bouddhistes et pagodes, le lac d’Inle ou encore Yangon.

Une culture riche et variée à découvrir

La religion bouddhiste reste la plus présente en Birmanie. Vous croiserez de nombreux moines dans les rues et les temples. La population est très respectueuse envers ces moines et évite de les importuner. À travers tout le pays vous pourrez vous émerveiller de ces milliers de temples, pagodes et stupas. Mais la culture birmane ne se réduit pas seulement à la religion. Entre lacs, villes, montagnes ou encore vallées de nombreux paysages s’offrent à vous.

Là-bas, vous pourrez vous essayer au plat type le Mohinga, une soupe de poisson accompagner de nouilles de riz. La gastronomie birmane est influencée par celle d’Inde, de Thaïlande ou encore de Chine. Un large choix de plat s’offre à vous, de quoi émerveiller vos papilles.

Que faire pour préparer votre voyage à Myanmar ?

Afin de voyager en ex-Birmanie, vous aurez quelques formalités à accomplir avant votre départ.

Choisir quand partir

Il est préférable d’éviter la saison de la mousson de juin à octobre. D’octobre à février, vous pourrez profiter d’une saison fraîche et sèche. La période idéale pour partir reste de novembre à février, où le temps est chaud voir très chaud. 

Faire vos réservations

En réservant vos billets d’avion assez à l’avance, vous pourrez trouver un aller-retour depuis Paris entre 450 € et 650 €. Sachez que les vols ne sont pas directs et durent entre 18h et 23h. De même, pensez à réserver suffisamment en amont votre hébergement. L’offre hôtelière est plutôt faible et les touristes de plus en plus nombreux. En haute saison, il sera plus difficile de trouver un hébergement à la dernière minute. 

Obtenir votre visa

Pour entrer sur ce territoire, votre passeport doit avoir 6 mois de validité après votre date d’arrivée. Un e-Visa tourisme, valable 28 jours est obligatoire. Il est délivré par les consulats et ambassades. Vous pouvez l’obtenir directement en arrivant sur le territoire, sous-condition d’avoir fait une demande en ligne au préalable. Un délai de 3 à 4 jours est à prévoir avant d’obtenir l’approbation. Vous recevrez un PDF par e-mail avec votre e-Visa. Celui-ci qui doit être utilisé dans les 90 jours. Attention, pour pénétrer sur le territoire, vous devez obligatoirement passer par un des 3 aéroports internationaux ou par un des points aux frontières

Préparer vos vaccins

Pour entrer dans le pays, vous n’avez pas besoin de vaccination obligatoire. Cependant, il est recommandé d’être à jour pour tous les vaccins universels. En fonction de votre type de séjour, il est préférable d’être vacciné contre la rage, encéphalite japonaise. Pensez à planifier vous vaccins en amont de votre départ et à bien prendre en compte les rappels à effectuer. 
Les astuces sur place

Pour vous déplacer

Si vous souhaitez vous déplacer dans le pays, sachez que les touristes ne sont pas autorisés à conduire sans une autorisation spéciale et sans la présence d’un habitant. Vous pouvez opter pour la location d’une voiture avec un chauffeur ou encore le bus pour de longs trajet.

Pour les règlements sur place :

Le payement par MasterCard et Visa se développe mais n’est pas encore accessible par tout. Aux distributeurs automatiques, vous pourrez retirer de l’argent. Attention, vous aurez à payer des taxes à chaque fois que vous utilisez vos cartes. Vous pouvez également avoir accès au transfert d’argent via Western Union. Enfin d’obtenir du liquide, vous pouvez vous rendre dans des guichets de change des grandes villes ou aéroport pour obtenir des Kyat. Attention, ils exigeront des billets en parfait état. C’est-à-dire qu’ils n’accepteront que des billets neufs, non pliés et sans traces. De plus, ne changez jamais de monnaies dans la rue pour éviter toute arnaque.

Si après avoir lu cet article, vous êtes toujours un petit peu perdu et ne savez pas où donner de la tête, découvrez quelques unes de nos idées de voyage pour vous inspirer.

En savoir plus sur Myanmar (Ex-Birmanie)
Retour