Parcs Nationaux aux Etats-Unis : les 19 plus beaux

Parc National YellowStone

 

Sommaire

19. Le Parc National de Bryce Canyon, Utah

18. Le Parc National de la Vallée de la mort, Californie

17. Le Parc National Capitol Reef, Utah

16. Le Parc National de Mesa Verde, Colorado

15. Le Parc National de Crater Lake, Oregon

14. Le Parc National des Everglades - Floride

13. Le Parc National des Badlands - Dakota du Sud

12. Le Parc National de Monument Valley - Arizona et Utah

11. Le Parc National d'Acadia - Maine

10. Le Parc National de Sequoia – Californie

9. Le Parc National des Arches - Utah

8. Le Parc National des Great Smoky Mountains – Tennessee et Caroline du Nord

7. Le Parc National de Grand Teton - Wyoming

6. Le Parc National de Denali, Alaska

5. Le Parc National de Zion - Utah

4. Le Parc National du Grand Canyon - Arizona

3. Le Parc National des Glaciers - Montana

2. Le Parc National de Yellowstone - Wyoming, Montana et Idaho

1. Le Parc National de Yosemite - Californie

 

Vous voulez profiter des grands espaces pour vos prochaines vacances? Les États-Unis possèdent certains des meilleurs parcs nationaux du monde. Niveau débutant à expert, il y en a pour tous les goûts. Les enfants et les adultes de tous âges adoreront les vues spectaculaires et les randonnées exaltantes de ces parcs nationaux les plus populaires. Voici notre Top 19 des parcs nationaux des États-Unis.

19. Le Parc National de Bryce Canyon, Utah

Parc National Bryce Canyon

Situé en Utah, à 350 kilomètres de Las Vegas, le parc national de Bryce Canyon s’étend sur 145 kilomètres carrés. La forme conique des roches que l’on y trouve, et dont on estime la formation à plusieurs dizaines de millions d’années, est un élément distinctif du parc qui participe à sa renommée. Du fait de la nature friable des roches sédimentaires dont elles sont composées, celles-ci sont le résultat de l’érosion du plateau de Paunsaugunt.

Si le nom du parc laisse à penser autrement, le Bryce Canyon, n’est pas véritablement un canyon, mais un amphithéâtre naturel.

Au-delà de ses paysages, le Bryce Canyon abrite également 59 espèces de mammifères, comme des cerfs, puma, coyotes et dans certaines parties du parc, des ours noirs, ainsi que près de 200 espèces d’oiseaux.

Au fond des amphithéâtres naturels, la végétation est relativement pauvre, sur ses bords en revanche, on trouve un grand nombre de conifères, mais aussi de fleurs.

18. Le Parc National de la Vallée de la mort, Californie

Death Valley Parc National

Second plus grand parc national du pays après celui de Delani, la vallée de la Mort a la particularité de se trouver entièrement au sein d’un désert, celui des Mojaves. Il couvre une superficie de 13 600 kilomètres carrés et se compose de deux vallées principales, la Death Valley et la Panamint Valley.

Les paysages arides que vous pourrez trouver dans la vallée de la mort s’explique de par les barrières naturelles qui séparent le parc de l’océan pacifique, constituées par pas moins de 5 chaines de montagnes. C’est d’ailleurs l’un des endroits les plus chauds et secs du pays.

La faune y est principalement constituée d’oiseaux, de reptiles et de petits mammifères, tandis qu’on compte plus de 1000 espèces de plantes. Au cours du printemps notamment, rare période où le parc connaît des précipitations, vous pourrez voir certaines parties du parc fleurir.

Si le nom du parc n’est pas de nature à rassurer les visiteurs potentiels, il a pourtant une immense variété de paysages à offrir. La chaleur et l’aridité notamment, participent à la formation de craquements de dépôts impressionnants à certains endroits du parc comme la plaine de Badwater.

17. Le Parc National Capitol Reef, Utah

Parc National Capitol Reef

Le parc national de Capitol Reef couvre une superficie de près de 980 kilomètres et se trouve au centre de l’état d’Utah. Il est renommé pour ses roches colorées, ses arches et l’apparition de croute terrestre, mise à jour par l’érosion.

On distingue trois zones différentes à visiter, Cathedral Valley, Fruita Area et Strike Valley.

A Cathedral Valley, qui n’est visitable qu’en véhicule, vous pourrez admirer d’immenses monolithes rouges et blancs, dont la forme rappelle une cathédrale et qui donnent ainsi son nom à la vallée.

Fruita Area est plus approprié pour profiter de la vue aux alentours, et accessible à pied. Vous pourrez y faire des randonnées, ou tout simplement profiter du panorama et des attractions à proximité comme les Twins Rocks. C’est d’ailleurs la vallée la plus populaire auprès des visiteurs.  

Enfin, Strike Valley s’étend tout droit sur plus d’une 100 mètres de kilomètres de long et vous offre une vue absolument saisissante.

16. Le Parc National de Mesa Verde, Colorado

Parc National Mesa Verde

Situé dans l’état du Colorado, le parc national de Mesa Verde s’étend sur 211 kilomètres carrés. Il est célèbre pour ses maisons troglodytiques (creusées dans la roche), construites par les peuples amérindiens entre le VIème et le XIVème siècle. La plus connue d’entre elles, le Cliff Palace, vaut véritablement le détour, puisqu’elle comporte pas moins de 150 pièces. En tout, ceux sont plus de 4 400 sites qui sont répertoriés au sein du parc national de Mesa Verde.

Attention, toutefois, il est important de savoir que les maisons troglodytiques ne sont pas visitables toute l’année, mais seulement entre avril et octobre, alors veillez à bien prévoir les bonnes dates pour votre séjour aux Etats-Unis.

15. Le Parc National de Crater Lake, Oregon

Parc National Crater Lake

Le parc national de Crater Lake s’étend sur 741.5 kilomètres, à environ 150 kilomètres de la ville d’Eugène en Oregon. Il tient son nom de l’immense cratère que l’on peut y trouver, et qui forme le plus profond lac des USA, avec un impressionnant 592 mètres de profondeur.

La région où le parc est situé étant volcanique, les paysages y sont montagneux et le mont Scott, plus haut sommet du parc, atteint 2 721 mètres. Le reste du parc est largement couvert de forêts de conifères (pins, sapins, calocèdres…).

Le climat y est assez pluvieux, surtout d’octobre à avril (où des chutes de neige sont aussi attendues), aussi il est recommandé de prévoir des vêtements imperméables. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour éviter la pluie, alors la période courant de juin à septembre est certainement à privilégier.

Bien sûr, le lac, et la clarté légendaire de ses eaux sont l’attraction principale du parc nation de Crater Lake, cependant ce n’est pas la seule. En effet, le parc abrite également plus de 700 espèces végétales et 200 espèces animales.

14. Le Parc National des Everglades - Floride

Parc National Everglades

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national des Everglades couvre une superficie de plus de 6 000 kilomètres carrés. Il est principalement constitué de rivières et de marécages, ce qui signifie que durant la saison humide (entre les mois de mai et de septembre), l’humidité dépasse régulièrement les 90 % ! Si vous visitez les Everglades à cette période, veillez donc à vous munir d’un anti-moustique en béton. Au cours de la saison sèche en revanche, les températures sont plus basses et l’humidité moins présente, ce qui en fait probablement un excellent moment pour visiter le parc.

Les Everglades abritent une faune variée, avec 36 espèces protégées comme la panthère de Floride ou le crocodile américain,  350 espèces d’oiseaux et 300 espèces de poissons. La flore y est également très présente, constituée de hammocks sur les berges, de pinède rocheuse, mangrove, cyprès et de palmiers.

Le parc des Everglades peut être visité en bateau (airboat), mais vous trouverez également des accès à vélo et un tramway au cours duquel vous pourrez entendre les commentaires d’un guide ranger.

13. Le Parc National des Badlands - Dakota du Sud

Parc National Badlands

Situé dans l’état du Dakota du Sud, le Parc national des Badlands s’étend sur près de 1 000 mètres carrés. Il est particulièrement réputé pour sa richesse en fossiles, car ses nombreuses buttes, pinacles et flèches ont été formées par des couches sédimentaires successives, parfaites pour leur conservation et qui facilite leur datation.

Le parc tient son nom à l’érosion progressive (2.5 centimètres par an) qui ravine ses terrains argileux avec le ruissellement de l’eau. Si vous décidez de visiter les Badlands aujourd’hui et revenez dans 10 ans, il est donc très probable que vous découvrirez un paysage changé d’au moins 25 centimètres.

La moitié du parc est couverte de prairie, et vous pourrez y observer de nombreux oiseaux et animaux en tout genre, à l’instar de coyotes, bisons, renards ou encore de cerfs.

12. Le Parc National de Monument Valley - Arizona et Utah

Parc National Monument Valley

Située entre les états d’Arizona et de l’Utah, la « vallée du monument », ou « vallée des rocs » est à cheval entre une réserve Navajo et le plateau du Colorado.

Elle se distingue par ses formations géomorphologiques particulières appelées buttes-témoins. Celles-ci sont faciles à repérer, puisqu’à leur exception, vous ne verrez qu’un plateau désertique à perte de vue. Un paysage si saisissant que la vallée est particulièrement prisée des cinéastes, et a servi de set à près de 20 différents films.

Si vous souhaitez visiter la vallée des monuments, il est préférable d’avoir recours à un guide Navajo pour vous accompagner. Celui-ci pourra vous orienter, mais aussi vous renseigner sur les noms que les locaux ont donnés aux différentes buttes. Cela vous permettra également d’accéder à certaines parties de la réserve dont l’accès est interdit aux touristes non accompagnés.

11. Le Parc National d'Acadia - Maine

Parc National Acadia

Le parc national d'Acadia fut le premier parc national aux États-Unis, consacré par Woodrow Wilson en 1916. Situé à l'est du fleuve Mississippi, c’est le seul dans le nord-est des États-Unis. Les Amérindiens habitent l'Acadie depuis au moins 12 000 ans.

Le parc protège des plages rocheuses, bois, ainsi que des pics de granit affouillés par les glaciers, tels que Cadillac Mountain. Bar Harbor est la ville la plus proche et connue pour être une ville adorable et pittoresque au bord de la baie.

10. Le Parc National de Sequoia – Californie

Parc National Sequoia

Le parc national de Sequoia est situé dans la Sierra Nevada en Californie. Ce parc est remarquable pour ses séquoias géants et notamment le General Sherman Tree, le plus grand arbre du monde. L'arbre du Général Sherman mesure 83.8 mètres, pour une circonférence de 31,1 mètres ! Un véritable immeuble.  

Mais les arbres ne sont pas les seuls attraits du parc national de Sequoia, et vous pourrez conduire sous le Tunnel Tree, grimper le Moro Rock, marcher le long de l'un des 40 sentiers différents du parc ou aller explorer les souterrains dans le Crystal Cave System.

9. Le Parc National des Arches - Utah

Parc National des Arches

Visitez le parc national des Arches pour découvrir le merveilleux pays des roches rouges. Le parc compte plus de 2 000 arches en pierre naturelle, en plus de centaines d'autres structures rocheuses et reliefs incroyables. L'arche la plus célèbre est connue sous le nom d'arche délicate. Le parc national se trouve au-dessus d'un lit de sel, qui est la principale cause de la formation des arches, des flèches, des roches équilibrées, des ailerons de grès et des monolithes érodés.

Lorsque vous arrivez au parc national des Arches, vous serez étonné par les formations terrestres, les magnifiques sentiers de randonnée et les couchers de soleil à couper le souffle.

8. Le Parc National des Great Smoky Mountains – Tennessee et Caroline du Nord

Parc National Great Smoky Mountains

Le parc national des Great Smoky Mountains vous enchantera avec ses couleurs bleues brumeuses, ses cascades et sa faune abondante. Vous vous promènerez à travers les fleurs sauvages, plongerez dans l'histoire de la culture des Appalaches du XIXe siècle et profiterez d'une vue imprenable.

Cades Cove, Rainbow Falls et Appalachian Trail ne sont que quelques-unes des choses que vous voudrez sûrement toucher lors de votre visite. Il y a d'innombrables activités à faire ici, y compris la randonnée, la pêche, l'équitation, le ski de fond et le vélo.

Notez que le parc est ouvert toute l'année, mais que certaines routes peuvent être fermées à cause de la neige pendant l'hiver.

7. Le Parc National de Grand Teton - Wyoming

Parc National Grand Teton

Le parc national de Grand Teton couvre une superficie d'environ 1250 kilomètres carrés et comprend les principaux sommets du massif montagneux de Teton Range long de 65 kilomètres ainsi que la plupart des sections nord de la vallée, connue sous le nom de Jackson Hole. Le parc abrite de nombreux lacs, y compris Jackson Lake, long de 15 miles. On trouve au sein du parc national de Grand Teton les roches les plus anciennes trouvées dans un parc national américain, certaines datent de près de 2,7 milliards d'années. En outre, le parc protège un écosystème presque vierge avec une flore et une faune qui peut être retracée à des temps préhistoriques y existe encore aujourd’hui. Vous y trouverez plus de 1 000 campings, plus de 320 kilomètres de sentiers de randonnée, des lieux de pêche de renommées mondiale et plusieurs destinations populaires pour l'alpinisme.

6. Le Parc National de Denali, Alaska

Denali Parc National

Situé en Alaska, le Denali est la montagne la plus haute en Amérique du Nord, avec 6 190 mètres d’altitude elle dépasse le Mont Everest. Depuis 1917, celle-ci s’intègre au parc national auquel elle donne son nom.

Si la montagne du Denali se prête à l’alpinisme, son altitude et son froid parfois extrême (jusqu’à – 40C à certaines périodes), en font un exercice particulièrement périlleux, même pour les alpinistes les plus expérimentés.

Son parc national est l’un des plus vastes présentés dans cet article, puisqu’il s’étend sur plus de 24 500 mètres carrés. C’est d’ailleurs le plus visité de l’état d’Alaska. Vous pourrez y observer une faune diverse, constituée de centaines d’espèces d’oiseaux, mais aussi, de grizzlys, ours noirs, loups, caribous, élans ou encore saumons. Les paysages y sont aussi magnifiques, couverts à 16 % par des glaciers, et composés de montagnes, lacs et forêts.

5. Le Parc National de Zion - Utah

Parc National Zion

Le parc national de Zion se distingue par ses falaises rouges abruptes qui contrastent fortement avec le ciel bleu vif. Les anciens peuples indigènes et les pionniers ont déjà parcouru ces mêmes chemins. Vous pourrez descendre dans les Narrows, les randonnées les plus emblématiques du parc national de Zion. C'est là que la rivière Virgin coule à travers le canyon escarpé, vous pourriez donc vous retrouver à patauger dans l'eau ou elle pourrait être fermée s'il y a un avertissement d'inondation éclair.

Il y a aussi l'incroyable Angels Landing, qui n'est pas pour ceux qui n’ont pas le cœur bien accroché. Le sentier est très haut avec des dénivelés abrupts de chaque côté. Toutefois, si vous en atteignez le sommet, vous serez récompensé par une vue spectaculaire. Une alternative à Angel’s Landing est la randonnée le long du Canyon Overlook Trail. Peu importe votre niveau de compétence ou votre âge, il y a une randonnée pour vous au parc national de Zion.

4. Le Parc National du Grand Canyon - Arizona

Parc National Grand Canyon

Le parc national du Grand Canyon et ses belles bandes de roche rouge qui s'étendent à perte de vue est l'un des sites les plus époustouflants que vous verrez de votre vie.

Aux dimensions gargantuesques, le canyon mesure 277 kilomètres de long, 18 kilomètres de large et un kilomètre et demi de profondeur. Les meilleurs points de vue incluent Mather Point, la station d'observation de Yavapai et Lipan Point. La rive sud est ouverte toute l'année, tandis que la rive nord n'est ouverte que de mai à novembre.

Pour en savoir plus sur les meilleurs endroits à visiter au Grand Canyon, consultez notre article sur le sujet et commencez dès aujourd'hui à organiser votre séjour !

3. Le Parc National des Glaciers - Montana

Lac Mcdonald Parc National Glaciers

Explorez la vaste nature sauvage et la beauté sauvage du Glacier National Parc. Le parc abrite deux chaînes de montagnes, plus de 130 lacs, plus de 1 000 espèces de plantes différentes et des centaines d'espèces sauvages. L'écosystème y varie de la prairie à la toundra. Découvrez les prairies alpines, détendez-vous au bord de lacs glaciaires spectaculaires et randonnez jusqu'au sommet de ces montagnes majestueuses.

Vous pouvez également descendre la route Going to the Sun, qui est à 80 kilomètres de route de montagne pittoresque et qui traverse le parc d'est en ouest. La route traverse le Continental Divide par le col Logan, à une altitude de 6 646 pieds. Le parc national des Glaciers est un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

2. Le Parc National de Yellowstone - Wyoming, Montana et Idaho

Parc National YellowStone

Yellowstone est un parc inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est largement connu pour ses nombreuses caractéristiques géothermiques. On pourra notamment citer le geyser Old Faithful et ses sources chaudes colorées comme la source chaude Grand Prismatic, aussi grande qu'un terrain de football.

Les geysers et les caractéristiques hydrothermales de Yellowstone sont alimentés par la caldeira de Yellowstone, qui est toujours considérée comme un volcan actif. Yellowstone abrite plus d'animaux sauvages que presque partout ailleurs aux États-Unis. Les animaux que vous pourriez voir comprennent des grizzlis, des loups gris, des bisons, des pygargues à tête blanche et des aigles royaux, des cygnes trompettes, des orignaux, etc.

N'oubliez pas que ce parc n'est pas un zoo, ces animaux parcourent librement le paysage dans leur habitat naturel. Si vous recherchez une pure beauté comme nul part ailleurs dans le monde, commencez à planifier votre voyage dans le parc national de Yellowstone.

1. Le Parc National de Yosemite - Californie

Parc National Yosemite

« Les montagnes appellent et je dois y aller » est une citation de John Muir à propos de Yosemite et qui traduit le sentiment que beaucoup auront à l’approche du parc.

Le parc national de Yosemite abrite d'innombrables cascades, séquoias géants, ruisseaux clairs, falaises de granit d'El Capitan et de Half Dome. Les vues les plus spectaculaires y sont depuis le Glacier Point, où vous pourrez profiter d'une vue panoramique sur la vallée de Yosemite, Half Dome et ses trois cascades.

Tunnel View est un autre point de vue célèbre de la vallée de Yosemite, où vous pouvez voir El Capitan et Bridalview Fall s'élever de la vallée, avec Half Dome en arrière-plan.

Enfin, en plus des milliers d'années d'histoire que représentent ces roches, le parc participe également à l’histoire des Etats-Unis en général. C’est le président Abraham Lincoln a signé la subvention Yosemite en 1864 et qui a ouvert la voie au réseau de parcs nationaux. Yosemit est officiellement devenu un parc national en 1890. En 1903, John Muir et le président Theodore Roosevelt s’y sont rendus camper et c’est ce voyage qui a persuadé Roosevelt de ramener "Yosemite Valley et Mariposa Grove à la protection fédérale dans le cadre du parc national de Yosemite".

 

Retour