Comment bien organiser votre voyage en Côte d'Ivoire ?

Pays culturellement riche du Golfe de Guinée, la Cote d’ivoire est mondialement connue comme le pays du café, du cacao ou encore de l’ivoire. C’est un pays qui fait environ la moitié de la superficie de la France, mais qui regorge d’attraits touristiques inestimables. La Côte d’Ivoire est une destination intéressante pour les touristes. Cependant, il convient de préparer minutieusement son voyage pour augmenter ses chances d’apprécier pleinement l’aventure.

 

Formalités de départ

Pour voyager en Côte d’Ivoire, il faut disposer d’un passeport valide 6 mois après la date de retour prévue et d’un visa biométrique. Vous pouvez faire une demande de e-visa sur le site officiel pour recevoir un document que vous présenterez à l’aéroport. Il est aussi possible de faire une demande de visa à l’Ambassade ou consulat de Côte d’Ivoire de votre pays. Le visa n’est requis que lorsque vous n’êtes pas un ressortissant d’un pays membre de la CEDEAO. En plus du formulaire de demande de visa, vous devrez fournir :

Cette procédure vous coutera entre 58 à 74 €. Mais vous pouvez vous rapprocher d’une agence de voyages qui vous aidera à simplifier la procédure. 

 

Quand partir ?

Le meilleur moment pour voyager en Côte d’Ivoire est entre les mois de décembre et de mai. Il fait très chaud et sec pendant cette période. Le beau temps est essentiel à la réussite de votre voyage, surtout si vous désirez profiter pleinement des attractions touristiques de la Côte d’Ivoire. Le pays a un climat tropical avec des températures élevées et un fort taux d’humidité toute l’année. Certes, tout dépend du but de votre séjour, mais si vous comptez profiter du beau temps, il faudrait éviter les saisons pluvieuses.

 

Se déplacer en Côte d’Ivoire

Vous pouvez vous déplacer en taxi, il y a des taxis un peu partout dans les villes. Seuls les taxis rouge orangé peuvent circuler partout dans la ville, les autres sont affectés à un quartier précis. Les taxis sont collectifs en Côte d’Ivoire mais vous pouvez demander à être seul dedans, moyennant une petite majoration. Plusieurs compagnies de taxi du type Uber existent aussi. Vous aurez besoin d’avoir leur application sur votre smartphone pour commander votre course. 

Les minibus sont clairement le moyen le plus économique pour se déplacer à l’intérieur du pays. Ils desservent toutes les villes depuis Abidjan au départ de la grande gare d’Adjamé. Les principales compagnies sont UTB et STIF. Il faut cependant préférer les voyages de jour. 

Vous pouvez aussi louer une voiture et conduire, à condition de disposer d’un permis international, d’un visa de tourisme validé. Une autre option est de louer une voiture avec chauffeur pour s’orienter plus facilement. C’est aussi une option plus sûre notamment lorsque vous prévoyez sortir d’Abidjan. 

Enfin, Air Côte d’Ivoire dessert les principales villes du pays avec un tarif moyen s’élevant à 80 000 FCFA/ billet aller-retour.

 

Santé

Il est fait obligation à tous voyageurs de se vacciner contre la fièvre jaune. Cette obligation se manifeste par le contrôle du carnet de vaccination international avant le contrôle des passeports à l’aéroport. Ceux qui n’ont pas ce carnet de vaccination seront piqués sur place. Il faut aussi de préférence être à jour de ses rappels DTP. Pour les longs séjours, il vaut mieux se vacciner contre les formes virales d’hépatite et la typhoïde.

S’agissant du paludisme, c’est un mal endémique en Afrique. Indépendamment de la saison de votre visite, vous êtes encouragé à suivre un traitement antipaludéen préventif. En dehors de cela, vous pouvez vous procurer des répulsifs pour moustique ou des insecticides. Prévoyez aussi de vous endormir avec des vêtements longs. Pour ceux qui prévoient s’installer en Côte d’Ivoire, songez à équiper vos lits et fenêtres de moustiquaires.

 

Sécurité

La Côte d’Ivoire est un pays globalement sûr. Cependant, il existe certaines zones qui sont fortement déconseillées notamment pour les touristes. Une partie, à titre d’exemple, de la zone frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ou le Mali est hautement déconseillée. Certaines zones frontalières avec le Libéria le sont également. Dans tous les cas, il est impératif de toujours consulter la rubrique Conseils aux voyageurs de votre ministère des Affaires Etrangères. Cette rubrique pourra par la même occasion vous fournir de précieux renseignements sur la réglementation en vigueur à cause de la covid-19.

Outre ces zones rouges, la vigilance reste de mise en général. Voici quelques conseils de sécurité à suivre :

 

Vous devez par ailleurs garder à l’esprit que les Ivoiriens conduisent très mal. Ne soyez donc pas surpris de remarquer que leurs voitures sont en mauvais état et présentent souvent des défauts techniques évidents comme l’absence de clignotant ou de lumières. Soyez vigilants quand vous prenez le volant et ne vous attendez pas à ce que les autres respectent le Code de la route. Évitez aussi de conduire la nuit. De même, évitez la mer même si vous êtes un excellent nageur. A Assinié comme à Bassam, l’océan atlantique est extrêmement dangereux en raison de la barre. Plusieurs noyades sont recensées chaque année, y compris de nageurs réputés.

En savoir plus sur Côte d'Ivoire
Retour